Aller au contenu

Article EPSA pour Les Echos

Christophe Drezet, associé EPSA, était entouré d’experts mercredi pour traiter du voyage d’affaires afin d’éclairer l’évolution des pratiques. Retour sur investissement et bilan carbone seront les critères de décision demain pour arbitrer entre virtuel et présentiel.

 


« La crise a accéléré la révolution digitale. Le collaborateur 3.0 s’est rendu compte qu’il pouvait prospecter ou promouvoir, à distance, et le dirigeant, qu’il pouvait organiser une réunion avec l’Asie le matin, l’Europe à midi et les Etats-Unis le soir, évitant des déplacements circulaires fatigants » confirme Christophe Drezet, le directeur associé au Pôle Mobilité, EPSA.

« D’ailleurs, Shell et BP ont d’ailleurs estimé que le pic de consommation de pétrole dans le monde avait été atteint en 2019. C’est la recherche de réduction des émissions de C02 plus que d’économies financières qui guidera les décisions dans la mesure où les déplacements seront orientés à la baisse », explique Christophe Drezet.

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE

Ce site est enregistré sur wpml.org en tant que site de développement.